Accueil   .: 4 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.  ::  Recherche :.
  BARJON Family en Ligne  ·  Créer un compte Utilisateur  · Soumettre un article · Aide  
Activité du Site
Pages vues depuis 2003 : 4 892 893
Nb. de Membres : 57
Nb. d'Articles : 3 150
Nb. de Forums : 4
Nb. de Sujets : 31
Nb. de Critiques : 1

Top 10  Statistiques


  Les Brèves de Mars
  Posté le Saturday 31 March 2018 @ 02:19:33

barjon écrit "
  • 31/03/18
    Seule peut-être la création est un acte solitaire mais aussi constructif. (Albert Jacquard)


  • 30/03/18
    Mais la conversation renferme un risque majeur : l'imbécillité s'y démasque très vite. Cela explique qu'en France le nombre des imbéciles semble supérieur à celui des autres nations. Alors qu'il est sensiblement dans les mêmes pourcentages. C'est-à-dire considérable. (Lydie Salvayre)
  • 29/03/18
    Souvent le bruit public est méchant ou trompeur. (Claude Godard d'Aucourt de Saint-Just)
  • 28/03/18
    [...] un secret, ce n'est pas quelque chose qui ne se raconte pas. Mais c'est une chose qu'on se raconte à voix basse, et séparément. (Marcel Pagnol)
  • 27/03/18
    [..] comme a dit saint Thomas - « la moitié de l'émerveillement sera de comprendre ». (Jean Sarment)
  • 26/03/18
    Les plus dangereux de nos calculs sont ceux que nous appelons des illusions... (Georges Bernanos)
  • 25/03/18
    Puisque l'homme n'est pas maître de ce qu'il quitte, qu'importe qu'il le quitte de bonne heure ! (William Shakespeare)
  • 24/03/18
    C'est une belle application des sciences exactes que d'avoir su déterminer les dimensions de ce globe que nous habitons, et d'avoir fait de sa grandeur même le type invariable d'une mesure universelle , dont les subdivisions servent à arpenter nos champs, et les multiples pour évaluer les espaces célestes. (Jean-Baptiste Biot)
  • 23/03/18
    Des faits, le sociologue tire des lois, l'historien des leçons. À quoi sert le penseur ? À fournir de pensée ceux qui ne pensent pas. Autant dire alors que l'industrie de la pensée sera toujours prospère. (Fernand Vandérem)
  • 22/03/18
    Les sots et les fripons se partagent le monde. (François de Neufchâteau)
  • 21/03/18
    Les gigantesques et frauduleuses manœuvres de l'opulence pour exploiter les hommes et les choses dans l'intérêt de son superflu, cela s'appelle spéculations ; les petites ruses innocentes de la pauvreté pour s'acquitter un peu plus tard ou payer un peu moins, dans l'intérêt de son nécessaire, cela s'appelle escroqueries.
    (Charles Lemesle)
  • 20/03/18
    Jamais une confidence n'est complète ! (Marie Valyère)
  • 19/03/18
    Ce serait avoir gagné beaucoup dans la vie que de savoir rester toujours parfaitement naturel et sincère avec soi-même, de ne croire aimer que ce qu'on aime véritablement, et de ne pas prolonger par amour-propre et par émulation vaine des passions déjà expirées en nous : c'est faute de s'écouter de près que, chez la plupart des hommes, la seconde moitié de la vie se perd et manque son vrai sens en même temps que son dernier bonheur. (Charles Augustin Sainte-Beuve)
  • 18/03/18
    Nous vivons comme nous savons. Si nous concevons l'univers et nous-même comme des mécaniques, nous mènerons une vie mécanique. Au contraire, si nous pensons que nous faisons partie d'un univers aux potentialités sans limites, et que notre esprit est une matrice de réalité, alors notre vie deviendra un potentiel créatif. (Marylin Ferguson)
  • 17/03/18
    Faire ce qu'on veut serait trop beau ; c'est déjà bien joli quand on peut s'abstenir de faire ce qu'on ne veut pas. (Edmond Thiaudière)
  • 16/03/18
    La façon de lire la poésie est un mimologisme. Il faut épouser la chose même ; l'objet que compose les mots ne laisse échapper de lui-même rien dont il ne reforme aussitôt la puissance. (Jean Lescure)
  • 15/03/18
    Comme je ne sais pas ce que me réserve demain, je ne garde jamais le meilleur pour plus tard. (Paulo Coelho)
  • 14/03/18
    Pour découvrir ce qu'est le monde de la réalité quantique, il ne faut pas se l'imaginer, mais plutôt spécifier très exactement comment nous l'observons. (Heinz Pagels)
  • 13/03/18
    La grâce fait partie de la générosité d'âme de ceux qui ont l'esprit tourné vers les grandes choses. (Friedrich Nietzsche)
  • 12/03/18
    [...] les timides sont craintifs: ils se gardent de piquer les autres, non parce qu'ils se donnent plus d'importance que les insolents et les audacieux, mais pour éviter d'être piqués à leur tour, vu l'extrême douleur que leur cause chaque pointe qu'ils reçoivent. (Giacomo Leopardi)
  • 11/03/18
    Connaître quelque chose, ce n'est pas seulement savoir un mot, c'est aussi, forcément, faire une expérience. (Roger-Pol Droit)
  • 10/03/18
    C'est louer certaines personnes que de dire qu'elles jalousent le mérite d'autrui: c'est les croire capables de l'apprécier. (Claudia Bacchi)
  • 09/03/18
    Toutes les vaches se ressemblent ; elles portent toutes dans leurs yeux quelque chose de fixe et d'éternel, un rêve silencieux d'herbe fraîche. (Victor Cherbuliez)
  • 08/03/18
    Il faut aimer les autres malgré leurs défauts, comme on s'aime soi-même malgré les siens. (Eugène Marbeau)
  • 07/03/18
    [En parlant des abeilles.] Ces singuliers insectes ressemblent à l'homme dans l'un de ses plus mauvais penchants, la disposition à la guerre.
    (Henry Peter Brougham)
  • 06/03/18
    Si la raison, qui doit régler toutes choses, est déréglée, qui est-ce qui la réglera? (Épictète)
  • 05/03/18
    Se contredire, Georges. Quel luxe ! C'est mon luxe. C'est mon désordre à moi. Laisse-le-moi. (Jean Cocteau)
  • 04/03/18
    [...] en tant que sceptique, je doute de la science, comme du reste, à moins que le savant ne soit lui-même un sceptique. Or peu d'entre eux le sont. La puanteur du formol a peut-être, comme l'odeur de l'encens, le pouvoir de stimuler un esprit porté à l'idolâtrie. (Robertson Davies)
  • 03/03/18
    Il faut aimer le lieu que l'on doit habiter. (Pierre-Jean-Baptiste Choudard, dit Desforges)
  • 02/03/18
    Souvent le bruit public est méchant ou trompeur. (Claude Godard d'Aucourt de Saint-Just)
  • 01/03/18
    Ce qu'il y a de plus beau dans la périlleuse ascension d'un sommet c'est que, celui-ci atteint, il faut en redescendre. (Paul Vialar)


"


Liens Relatifs
  • En savoir plus à propos de Mieux vaut en rire qu'en pleurer
  • Article de barjon
  • Article de admin-jc

    L'Article le plus lu à propos de Mieux vaut en rire qu'en pleurer :
  • Les Brèves de Février

    Les dernières nouvelles à propos de Mieux vaut en rire qu'en pleurer :


    Page Spéciale pour impression  Envoyer cet Article à un ami 



  • "Les Brèves de Mars" | Se connecter / Créer un compte | 0 Commentaire
    Seuil

    Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

     

    Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste @ barjon.net
    Ce site a été construit avec NPDS, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.